Le plastique serait-il fantastique ?

La filière de la plasturgie, qui souffrait d’un “plastic bashing” généralisé depuis plusieurs mois, se voit aujourd’hui mise à l’honneur en raison de son utilité évidente dans la lutte contre la crise sanitaire du Covid-19 et grâce au comportement exemplaire de bon nombre des entreprises du secteur. Partenaires de Plasti Ouest, Groupement des industriels de la plasturgie et des Composites, les équipes d’H3o se réjouissent que justice soit rendue aux nombreux salariés de cette industrie stratégique de nos territoires. 

Loin de nous l’idée de nier ou minimiser l’importance de lutter contre les pollutions et d’œuvrer pour une économie durable, de changer nos comportements de consommateurs en évitant le recours aux produits à usage unique dès que c’est possible. En ce sens, la filière s’est emparée de cet enjeu, en industriels responsables, afin d’amplifier, d’accélérer les démarches favorisant le recyclage. De la recherche sur les matériaux (dont les matières d’origine végétale), jusqu’à l’emploi des matières recyclées, en passant par l’optimisation des process et l’économie circulaire, les comportements vertueux sont valorisés, notamment par le label MORE (« MObylisés pour REcycler »). 

 Car derrière ces produits qui font partie de notre quotidien, ce sont près de 130 000 salariés, dont l’engagement au sein de plus de 3500 entreprises de la Fédération, a permis de mettre en œuvre des initiatives agiles, innovantes, pour aider à combattre une pandémie qui touche chaque secteur de notre économie. 

Le nombre de ces initiatives est remarquable et il est juste de rendre hommage aux salariés et dirigeants de cette filière qui ont souffert d’une stigmatisation, signe d’une inquiétude légitime d’un grand public alerté par des images marquantes, mais qui reflète mal la complexité et la responsabilité de cette filière. 

 Il convient tout d’abord d’évoquer ceux sans qui rien n’est possible car ils sont en début de chaîne : les entreprises qui fournissent les matières et éléments essentiels à des milliers d’autres entreprises. 

Il y a peu, France 3 mettait en avant l’un de ces acteurs, la Société Générale des Techniques basée à Rezé (44), qui produit des Préformes utilisées pour la fabrication de bouteilles d’eau, de lait, de vinaigre… Et bien évidemment ces préformes sont aussi à l’origine de la fabrication de flacons pour gel hydroalcoolique, outil indispensable dans la lutte contre le COVID.

Salariés investis et solidaires, très bonne gestion des stocks, adaptation des presses en fonction des effectifs, la belle anticipation de la SGT a permis l’approvisionnement continu de nombreux industriels et donc la distribution de produits dits essentiels.

SGT Société Générale des Techniques  Rezé Nantes Préformes Produits essentiels Plastique Covid Plasturgie Masque 4.0 Plasti ouest H3o French Fab

De son côté, la PME Placel-Chupin basée à Sautron (44), répondait à l’appel de la CCI pour fournir en urgence des équipements de protection pour le personnel du CHU de Nantes. Philippe de Cambourg, son dirigeant racontait “Notre usine n’a jamais arrêté son activité, nous avions les stocks de granulés pour fabriquer les films plastiques. Nous avons trouvé une solution pour accélérer les cadences de production et fournir des liasses de formats prêtes à l’emploi”. 

Plus en aval dans la filière, certains industriels ont également réagi avec une grande agilité à cette situation exceptionnelle. 

Parmi eux, l’entreprise Synoxis, qui conçoit et fabrique des pièces plastiques sur mesures pour divers secteurs. Pour contribuer à la lutte contre le COVID 19, la production a été adaptée pour fournir en priorité des parois transparentes aux acteurs de la grande distribution. 

Dans un même registre, Synoxis a également développé une solution modulable permettant la restauration collective et ainsi la lutte contre l’isolement, notamment en milieu hospitalier ou en EHPAD. 

Synoxis Ephad CHU Plastique Covid Plasturgie Masque 4.0 Plasti ouest H3o French Fab

Enfin, pour aider le CHU de Nantes, c’est plus de 3000 lunettes de protection qui sont fabriquées par semaine. 

Synoxis masque Plastique Covid Plasturgie Masque 4.0 Plasti ouest H3o French Fab

Pour venir en aide aux CHU, le groupe Trioplast, via sa filiale médicale Trioplanex, annonçait en début de semaine la fabrication de 20 000 tabliers de protection par jour pour fournir les CHU de Laon et d’Amiens. 

Trioplast  Plastique Covid Plasturgie Masque 4.0 Plasti ouest H3o French Fab

Les Présidents des entreprises RBL Plastiques et Protecthoms, respectivement Nicolas Masson et Laurent Lairy, annonçaient il y a peu un don de 20 000 € à l’Institut Pasteur dans le cadre de la recherche d’un vaccin pour lutter contre le Covid 19. Sur le plan technique, elles s’associent dans la conception, la fabrication et la distribution d’une visière d’hygiène grand confort en BtoB. 

La société Surfilm Packaging, elle, engagée dans une économie circulaire intensive, venait en aide au Centre Hospitalier de Saintonge Saintes en adaptant son appareil de production : plus de 20 000 tabliers distribués dans la lutte contre le Covid 19. 

Autre acteur, l’entreprise Dedienne Atlantique, fabricant de pièces plastiques et composites pour l’automobile, le luxe et l’aéronautique, vient de lancer plusieurs gammes spécialement conçues pour la lutte contre le COVID : ProtectivTM Ultra-Light et ProtectivTM Light +  : 

·       100% fabriquées en France 

·       Matières recyclables 

·       Prix abordables 

·       Impression 3D 

Dedienne Atlantique Plastique Covid Plasturgie Masque 4.0 Plasti ouest H3o French Fab

Parmi les nombreux élans de générosité d’une population solidaire et engagée, certains se remettant à la couture pour concevoir des masques, d’autres rejoignant le secteur agricole pour répondre aux besoins en main d’œuvre de ce secteur de première nécessité, volontaires des dons du sang, cagnottes en ligne pour le corps médical… les acteurs de la plasturgie sont au rendez-vous. Ainsi, la communauté des « makers » qui s’est mobilisée pour mettre leurs imprimantes 3D au service de l’impression de pièces de respirateurs ou de visières, ou ces nombreux industriels qui ont contribué à rassembler des moyens pour soutenir les acteurs de la santé. 

Ainsi, l’injecteur Breton Axilone Plastique faisait don de charlottes, combinaisons et visières de protection à un établissement de santé privé. 

Axilone Plastique Covid Plasturgie Masque 4.0 Plasti ouest H3o French Fab

Ce ne sont que quelques exemples choisis parmi les nombreuses initiatives de ce secteur particulièrement innovant. Nous aurions pu en citer des centaines d’autres. Et la filière de la plasturgie n’est évidemment qu’un des secteurs dont les richesses humaines participent activement à la lutte contre la pandémie et ses conséquences sociales, économiques et humaines. 

De très nombreuses entreprises collaborent au sein des fédérations et syndicats professionnels ou de réseaux tels que la French Fab, pour associer leurs énergies, avec des résultats probants. 

Les petits ruisseaux font les grandes rivières et chacune de ces initiatives contribue à lutter contre la crise sanitaire et contribuera certainement à une sortie de crise économique que chacun souhaite la plus rapide possible. 

Chez H3O Recrutement, nous sommes fiers de collaborer avec ces richesses humaines, candidats, chefs d’entreprises, RH ou partenaires, notamment des industries de la plasturgie, qui partagent une même ambition responsable, humaine et innovante, pour progresser chaque jour vers l’industrie du futur. 

Les défis à relever dans les mois prochains pour l’économie de nos territoires seront tels qu’ils réclament une réponse à la hauteur de ces enjeux, être solidaires, innovants, agiles… à l’image de ces initiatives exemplaires, « agilissons » 😊 ! 

Le plastique serait-il fantastique ?